Faire une recherche

Actualités, ressources, marchés, documenthèque etc.

FR

Contact
Accueil Prestations FAQ

RECONSTRUCTION ET EXPLOITATION D’UNE STATION-SERVICE PAR BENIN PETRO SA A ZONGO DANS L’ARRONDISSEMENT DE COPARGO-CENTRE COMMUNE DE COPARGO

RECONSTRUCTION ET EXPLOITATION D’UNE STATION-SERVICE PAR BENIN PETRO SA A ZONGO DANS L’ARRONDISSEMENT DE COPARGO-CENTRE COMMUNE DE COPARGO

Catégorie : Rapports d'Etude et d'Impact Environnemental et Social

Les investissements consentis sur le réseau routier béninois depuis les années 70 ont permis de construire une infrastructure de transit presque entièrement bitumée. Depuis 2016, compte tenu des ambitions du Gouvernement, le secteur des infrastructures reste l’un des principaux secteurs à développer avec l’aménagement et le réaménagement de plusieurs axes routiers mais aussi la construction et/ou la reconstruction du réseau routier sur 1362 km.

Le développement de ce secteur va de pair avec la croissance de la consommation des hydrocarbures. Malheureusement, il existe un paradoxe sur le marché béninois des hydrocarbures. Il s’agit du fait que ceux qui sont en règle souffrent énormément d’une mévente chronique alors que ceux qui évoluent dans l’informel et se sont installés au vu et au su des autorités et de tous dans les rues des villes réalisent de bons chiffres d’affaires tous les jours.

En effet, le marché des produits pétroliers a beaucoup évolué au cours des trente dernières années. L’approvisionnement, le transport, le stockage et la vente de ces produits se font à travers deux circuits, l’un officiel et l’autre informel.

Le secteur formel compte cinquante (50) Sociétés pétrolières agréées parmi lesquelles figures BENIN PETRO SA, avec des importations en provenance de la Côte d’ Ivoire, du Nigeria, des Pays-Bas, de la Suisse, des Emirats Arabes Unis. (MIC, octobre 2022).

Le secteur informel compte de nombreux importateurs non agréés connus et identifiés de produits pétroliers exclusivement en provenance du Nigéria. Sa part du marché est environ 85% (MICA, 1995) avec des conséquences tant au plan économique, social que sur le plan environnemental.

Il ressort donc une faible couverture du territoire malgré la multitude de compagnies pétrolières qui sont sur le marché et force est de constater que la demande des Béninois en produits pétroliers n’est pas satisfaite.

Pour agrandir ses installations sur le territoire national et contribuer au développement du secteur formel de distribution des produits pétroliers au Bénin, le promoteur de BENIN PETRO SA a acquis un site de SONACOP à Reconstruire une station-service à Zongo dans l’Arrondissement de Copargo-Centre, Commune de Copargo pour une reconstruction.

Afin d’améliorer le projet du point de vue environnemental et favoriser son insertion dans son environnement, il a été initié une étude d’impact sur l’environnement pour éviter, réduire ou compenser les impacts en amont.

La société BENIN PETRO SA agréée pour stocker et distribuer en République du Bénin les produits pétroliers raffinés et leurs dérivés, dans le strict respect de son plan de sécurité et de protection de l’environnement et dossier d’agrément.

Outil d’aide à la planification et de prise de décision, la présente EIES identifie, prévoit et évalue, les effets positifs et négatifs prévisibles sur l’environnement, des activités de développement public et privé, et propose des solutions variantes et des mesures d’atténuation, visant à éliminer ou minimiser les effets négatifs et maximiser les effets positifs.

Dans le but d’obtenir le Certificat de Conformité Environnementale (CCE) auprès du Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, la présente étude commanditée par le promoteur de BENIN PETRO SA pour le compte du projet de reconstruction et exploitation d’une station-service SONACOP par BENIN PETRO SA à Zongo dans l’Arrondissement de Copargo-Centre, Commune de Copargo a été rédigée selon le canevas du guide d’élaboration des études d’impacts de l’Agence Béninoise pour l’Environnement.

Par : BÉNIN PÉTRO SA

Ouvrir document

0

145 pages