Faire une recherche

Actualités, ressources, marchés, documenthèque etc.

FR

Contact
Accueil Prestations FAQ

Rapport EIES : Ouverture et exploitation carrière sable par dragage, Glo Zekanmey, Akassato

Rapport EIES : Ouverture et exploitation carrière sable par dragage, Glo Zekanmey, Akassato

Catégorie : Rapports d'Etude et d'Impact Environnemental et Social

Les différents chantiers en cours dans le pays nécessitent une forte mobilisation de matériaux de construction (sable, blocs de pierre, gravillon, etc.). De plus, la course effrénée pour la possession de logement privé (domicile privé), fait de la construction du bâtiment, un secteur très dynamique de nos jours.

En effet, le sable est l’un des matériaux abondamment utilisés dans les habitudes de construction au Sud-Benin qui concentre une grande partie de la population. Le désir d’assurer aux populations, un environnement sain et la conscience qu’une bonne Utilisation des ressources en sable doit tendre vers un équilibre entre les besoins de l’homme et les possibilités de la nature à les satisfaire, ont motivé les autorités gouvernementales à la fermeture des carrières de sable marin au profit de celles du sable lagunaire. Ainsi, l’interdiction du prélèvement du sable marin avec ses effets amplificateurs de l’érosion côtière, a donné naissance à la filière dragage du sable marécageux, lagunaire ou fluvial.

Au Sud du Bénin, les promoteurs ont saisi, depuis 2009, l’embellie de l’interdiction de l’exploitation du sable marin pour s’investir dans l’exploitation de sable hors plage qui nécessite des opérations de dragage. Ainsi, plusieurs sociétés ont acquis des autorisations d’exploitation de sable lagunaire et sont présentes sur des sites de dragage ouverts dans les Communes d’Abomey-Calavi, de Semé, de Porto-Novo et de Ouidah.

La société VAL DE LOIRE a identifié un périmètre de 23ha 66a 66ca dans la Commune d’Abomey-Calavi, Arrondissement d’Akassato et plus précisément dans la zone marécageuse de la plaine d’inondation ouest de la rivière So (ZEKANMEY) qu’elle envisage d’exploiter.

Bien qu’étant une alternative pour soulager le littoral béninois et mieux lutter contre l’érosion côtière, l’exploitation du sable Continental, lagunaire ou fluvial n’est pas sans impacts négatifs sur 1’environnement et le milieu humain, raison pour laquelle, cette exploitation, qui se fera par dragage n’occultera pas la règlementation en vigueur.
Conformément aux dispositions de la loi cadre sur l’environnement et du décret N°2022-390 du 13 juillet 2022 portant Organisation des procédures de l’évaluation environnementale et sociale en République du Bénin, le projet d’exploitation de gisement de sable marécageux à Glo Zekanmey, Arrondissement d’Akassato doit être soumis à une étude d’impact environnemental et social approfondie afin de se conformer non seulement aux exigences du guide Général de réalisation d’EIE au Benin (Annexe III : Industrie extraction — Titre III.3 : Mise en exploitation de carrières et bancs d’emprunts), mais aussi et surtout d’assurer la compatibilité environnementale et sociale du projet avec son milieu d’accueil.

La présente EIES consiste en une analyse des contraintes et potentialités du site par rapport à l’activité d’exploitation de carrière et aux exigences environnementales issues de la législation environnementale et des engagements internationaux pris par le Bénin en matière d’environnement.

Le rapport a été élaboré conformément aux termes de référence élaborés à cet effet et suivant les directives du guide général d’élaboration d’une étude d’impact environnemental et social. Il s’articule autour de grands axes qui se déclinent suivant : les objectifs du projet et de l’étude d’impact environnemental et social, la démarche méthodologique adoptée y compris la méthodologie d’évaluation de l’importance des impacts, la description du milieu récepteur, la description des composantes et activités du projet, l’identification des enjeux environnementaux, sociaux, sécuritaire et sanitaire du projet, l’analyse des variantes du projet, la description et l’analyse des impacts assortie des mesures d’atténuation et de maximisation sans occulté le Plan de Gestion Environnementale et Sociale qui sera mis en oeuvre par l’entreprise.

Par : SOCIETE VAL DE LOIRE SARL

Ouvrir document

26

164 pages