Faire une recherche

Actualités, ressources, marchés, documenthèque etc.

FR

Contact
Accueil Prestations FAQ

INSTALLATION A TITRE PILOTE D’UNE MINI-CENTRALE SOLAIRE FLOTTANTE DANS LE VILLAGE LACUSTRE DE GANVIE

INSTALLATION A TITRE PILOTE D’UNE MINI-CENTRALE SOLAIRE FLOTTANTE DANS LE VILLAGE LACUSTRE DE GANVIE

Catégorie : Rapports d'Etude et d'Impact Environnemental et Social

L’accès à l’électricité est étroitement lié au développement social et économique. En effet, l’accès aux produits énergétiques en quantité suffisante et à moindre coût constitue l’une des conditions nécessaires pour le développement des activités économiques et la création d’emplois, l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre la pauvreté (ONG JVE Bénin et al, 2016).

Cependant, la situation énergétique de l’Afrique est loin d’être satisfaisante car il y a encore beaucoup de défis à relever. Dans la région d’Afrique subsaharienne, la consommation moyenne est inférieure de 92 % à la moyenne mondiale, et de 97 % à la consommation européenne. Ce constat met en évidence une frontière énergétique qui sépare l’Afrique du reste du monde et tout particulièrement des pays développés (Ministère de l’Energie/IFE lab ; 2019 p.18).

Dans l’élan vers le renforcement du système énergétique du Benin, les énergies renouvelables occupent une place essentielle et l’État Béninois accorde une importance particulière à la promotion de l’énergie sous toutes ces formes, en particulier aux énergies renouvelables qui constituent la base d’un développement durable. Dans cette optique, un Plan d’Actions National pour le développement des Energies Renouvelables (PANER) a été élaboré. Aussi, le Bénin a-t-il adhéré en 2014 à l’initiative Energie Durable pour tous des Nations Unies ou Sustainable Energy for All (SE4ALL) qui a pour objet de sortir de l’obscurité les zones rurales à l’horizon 2030, en valorisant toute source d’énergies renouvelables disponible et en promouvant une utilisation économe et efficiente de l’énergie.

Pour ce faire, toute initiative porteuse de projets énergétiques qui cadrent bien avec la stratégie de développement du secteur, est favorablement accueillie par le Gouvernement, notamment les projets de développement des énergies renouvelables comme solutions alternatives aux énergies fossiles, destructrices de l’environnement. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet intitulé «Installation à titre pilote d’une mini-centrale solaire flottante dans le village lacustre de Ganvié» : Phase pilote porté par le Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Appliquée (LEMA) de l’Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi (EPAC).

Néanmoins, pour la durabilité du système et sa compatibilité avec l’écosystème du lac Nokoué (site RAMSAR 1018), et en tenant du décret n° 2022-390 du 13 juillet 2022 portant organisation des procédures de l’évaluation environnementale en République du Bénin, une Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) s’avère indispensable pour évaluer l’impact environnemental et social de ce projet et proposer des mesures d’atténuation pour les effets négatifs et de maximisation pour les effets positifs. Cette Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES) est approfondie en référence à la lettre N° 4004/2021/DG-ABE/DEES/AD du 03 septembre 2021.

Par : UNITÉ DE GESTION DU PROJET (COORDINATION)

Ouvrir document

1

223 pages